Le saviez-vous !!!!

Animaux = Profits

« Plus de la moitié des porcs, poulets et œufs sont aujourd’hui produits par 1 % des exploitations. »

« La ferme usine de Trébivan (Finistère) compte, elle, plus de 800 truies, en plus des porcelets ; les trois hangars ultramodernes ont représenté près de 2 millions d’euros d’investissement. Parmi les actionnaires, Porc Armor, Sanders, leader des aliments concentrés pour animaux, et aussi Abera (abattoirs). Ce sont des filiales de Sofiprotéol-Avril. Cette société, Sofiprotéol-Avril, est un des opérateurs les plus puissants de l’agro-industrie française : 7 milliards d’euros de chiffre d’affaires en

2013. Qui retrouve-t-on à sa tête, entre 2000 et 2017 ? Xavier Beulin, ex dirigeant du premier syndicat agricole, la Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles (FNSEA), entre 2010 et 2017. Dans la filière porcine, elle détient la nutrition (Sunfeed), l’hygiène et la santé (Tecnofirm), la génétique (Adevia) et des abattoirs (Abera). »

« Les races de vaches « boostées », grâce à la sélection génétique, produisent 27 litres de lait, en moyenne et par jour par vache, et jusqu’à 100 litres pour les plus productrices. De 5 à 15 litres, c’est pourtant le volume moyen « normal » produit par une vache pour ses veaux. Au bout de cinq ans en moyenne, ces vaches sont « réformées » et finissent pour la plupart en steaks hachés (la moitié de la viande de bœuf est en fait de la viande de vache). »

« D’autre part, 83 % des poulets sont élevés en « croissance rapide », dans des bâtiments fermés, sans accès à un espace extérieur, soit 600 millions de poulets qui grossissent quatre fois plus vite aujourd’hui qu’en 1950, au détriment de leur santé (boiterie, problèmes cardiaques et pulmonaires notamment). »

Ces éléments sont des extraits du livre : « Manuel indocile des Sciences Sociales »